Bannière

Newsletter


Publicité

Bannière
PUBLICITE

Dossier de la Rédaction

PUBLICITE
Bannière

Ecrans noirs : Une couronne pour deux

Les films « Une femme pas comme les autres » et « The Eternal » se sont partagé l’Ecran d’or attribué samedi. Ce n’était encore jamais arrivé, mais ce n’était pas une raison pour que ça n’arrive jamais. Cette année aux Ecrans noirs, l’Ecran d’or, grand prix du président de la République récompensant le meilleur long métrage de fiction, est allé à deux films. « Une femme pas comme les autres » du Burkinabé Abdoulaye Dao, et « The Eternal » du Nigérian Chike Ibekwe ont donc été primés. Il s’est posé, au plan pratique, un petit problème : il n’y avait qu’un seul trophée. Sur le coup, Bassek ba Kobhio a relevé, non sans humour, que le réalisateur Chike Ibekwe avait heureusement repris l’avion le soir même, ce qui éliminait la nécessité d’avoir un second trophée pour lui… Le ministre Laurent Serge Etoundi Ngoa a remis les distinctions, invitant les cinéastes primés à aller de l’avant, et promettant que l’année prochaine, le gouvernement viendrait aux Ecrans noirs comme sponsor.

D’autres œuvres ont été primées lors de la soirée de clôture de ce samedi. L’Ecran du documentaire est allé à « C’est mieux là-bas », film marocain réalisé par Frédérique Bourgin. L’Ecran du court métrage a récompensé « La métaphore du manioc » du Camerounais Lionel Meta. Quant à l’Ecran de l’espoir, distinction pour la meilleure première œuvre, il va à « Widows at war », fiction du Camerounais Samuel Tchop. C’est également un Camerounais qui reçoit l’Ecran du scénario : Serge Narcisse Ndougueu pour « Le trône de Tchousseu ». L’Ecran d’honneur, lui, est allé à l’Ivoirien Roger Ngn’on Mballa, auteur notamment de «Au nom du Christ», Etalon d’or du Fespaco en 1993.

Comme de coutume, les Ecrans noirs ont baissé le rideau par une projection. Samedi dernier, le public a eu droit à « White Material », fiction de la réalisatrice Claire Denis. Présente dans la salle, la réalisatrice française a fait un véritable plaidoyer pour le retour des salles de cinéma à Yaoundé. Question que les cinéphiles suivent des films avec le confort requis. Le sien de film a ensuite été projeté. Tourné dans la région de l’Ouest Cameroun, « White Material » relate l’histoire d’une femme blanche qui refuse de quitter ses terres, d’abandonner sa récolte de café dans une zone insécurisée par des rebelles.

Le rôle principal est tenu par Isabelle Huppert. D’autres acteurs comme Christophe Lambert et Isaac de Bankolé sont également de la partie. On reconnaîtra aussi Jean-Marie Ahanda ou le comédien Wakeu Fogaing dans le film.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!

!joomlacomment 4.0 Copyright (C) 2009 Compojoom.com . All rights reserved."



haut de page  
PUBLICITE
Bannière